Publié dans Côté mère

Le corps des femmes. Partie I

Voici donc le 1er article sur les 3 que vont composer « le corps des femmes ».
Le corps des femmes pendant la grossesse.
Le corps des femmes pendant l’accouchement
Le corps des femmes pendant la suite de couches et l’allaitement.

Ça fait rêver, non ?

J’avais abordé rapidement ici la question de la fausse couche, du fait de dire ou ne pas dire avant 3 mois si la femme est enceinte.
Personne n’a tapé 1 pour que je développe, mais je vais développer quand même…! (parce que je suis sur mon blog et que je fais ce que je veux #RebelleA2Balles)

Pourquoi aborder la notion du corps au travers de la grossesse ? Parce que je me suis aperçue, pour l’avoir vécu cette fois et pas seulement constaté à travers les propos des amies ou des articles que j’ai pu lire, que le corps des femmes est toujours soumis aux regards et aux jugements d’autrui, encore plus durant cette période.

Pourquoi j’ai décidé d’en parler ? Parce qu’il faut que tu saches, si tu n’es pas (encore ou non) concernée par la maternité. Parce que j’aurais aimé être autant au courant aussi et je me dis que ça peut intéresser.

Lorsqu’une femme est enceinte, ça provoque un je-ne-sais-quoi chez les gens, comme une espèce d’excitation, de frémissement qui relèverait du miracle.

Bon c’est vrai, c’est quand même un miracle de la nature le fait qu’un être humain naisse à partir d’une ovule et d’un spermato

Mais c’est-à-dire que, même lorsque je rencontrais des personnes qui m’étaient parfaitement inconnues (genre, le vendeur de chez Auchan, histoire vraie), je ne coupais pas aux questions « et vous êtes enceinte de combien de mois ? C’est pour quand ? Petit garçon ou petite fille ? »

Sans parler des gens qui te posent la main sur le ventre pour toucher le bébé.
Heuuuu d’accord, mais entre le bébé et ta main, y’a MON CORPS.

Ta main sur mon ventre sans autorisation, ma main dans ta gueule sans avertissement

Et donc, selon moi, c’est parce que les gens considèrent la période de grossesse comme un miracle de la vie qu’annoncer une grossesse avant les 3 mois peut être « dangereux ».

Image associée
Et maintenant tu as la chanson en tête. C’est cadeau.

Les risques de fausse couche existent, il ne faut pas les nier. Et nous connaissons tou·te·s au moins une femme de notre entourage, proche ou moins proche, qui en a fait une. Et qui ne l’a pas dit. Ou après coup.
A moins que cette femme ne soit vraiment proche de toi et t’ait annoncé sa grossesse avant les 3 mois.

Je crois qu’inconsciemment, il y a l’idée qu’une fausse couche relève de l’incapacité de la mère à maintenir la vie en elle. Alors que techniquement, il peut y avoir mille et une raisons pour faire une fausse couche.

Et je crois que c’est pour cela que c’est un tel secret, la grossesse avant 3 mois. Parce que si personne ne sait que tu es enceinte, il ne peut pas y avoir de remarques, ou imaginer qu’il y en aura, si tu fais une fausse couche.

Il suffit de voir ensuite, une fois que ce cap des 3 mois est passé, comment ton corps est surveillé de près par le corps médical.
Tous les mois, visite médicale chez ton·ta gynéco. Avec vérification de ton poids (moi on m’a carrément dit qu’il faudrait que je perde un peu de poids en début de grossesse, parce que j’étais en surpoids… #Merci #JétaisPasAuCourant), de ta tension, de la taille de ton utérus et surtout, selon les gynécos, tu as droit au magnifique toucher vaginal TOUS LES MOIS.

oui, TOUS LES MOIS.
Sans parler de la prise de sang mensuelle (et les urines !) si tu n’as pas eu la toxo.

Il y a aussi dans le 6ème mois le test du glucose, pour voir si tu fais du diabète gestationnel. C’est dégueulasse, ça te prend au mois 3h de ton temps, parfois tu fais un malaise (moi j’en ai fait un…), et tu as 3 prises de sang dans la foulée (puisque le but c’est de vérifier toutes les heures comment augmente ton taux de sucre).

Ensuite, une fois que tu arrives à ton 9ème mois de grossesse, tu as droit à une visite toutes les semaines avec la sage-femme (ou alors moi c’était parce que j’ai accouché en clinique ?) jusqu’à l’accouchement, pour vérifier l’ouverture ou non de ton col. Et tu as droit à un monitoring pour écouter le coeur du bébé.

Pour peu qu’entre temps tu doives faire un tour (ou plusieurs) aux urgences maternité…(moi j’en ai fait deux)…

Quand ton utérus est autant visité que ce tableau….

Bref, petit à petit, au fur et à mesure de la grossesse, le corps médical peut avoir tendance parfois à s’approprier ton corps si tu n’y fais pas gaffe.

Par exemple, j’ai appris que le toucher vaginal n’était pas obligatoire jusqu’à 6 mois de grossesse. Il peut y avoir une vérification de temps en temps, notamment si tu ressens des contractions, pour vérifier que ce ne sont pas des contractions de travail, mais si tout semble aller bien… Zen !

Il ne faut pas hésiter à parler avec ton·ta gynéco, et poser des questions sur pourquoi tel ou tel geste.
Après tout c’est ton corps.

Ceci dit, ces 9 mois te préparent plutôt bien au moment de l’accouchement… Ou pour le coup, tu finis par ne plus avoir de pudeur ni de dignité.

Mais ceci est une autre histoire…

3 commentaires sur « Le corps des femmes. Partie I »

  1. Je valide complètement tous les GIF utilisés, et attribue même une mention spéciale à celui de Kuzco qui symbolise mon quotidien 😛 C’est super intéressant d’apprendre tout ça, et notamment le fait que le toucher vaginal n’est pas obligatoire avant 6 mois (j’angoissais au simple calcul dans ma tête du nombre de fois où il fallait écarter les jambes et vivre ce moment désagréable sur une période de seulement 9 mois…). Quand tu parles du test de glucose qui est dégueulasse, tu parles du goût du produit administré ? (s’il y a un produit à ingérer.. je n’y connais rien j’avoue)

    J'aime

    1. Kuzco et les GIF disney en général, c’est des valeurs sûres ! ^^
      Oui pour le test du glucose, c’est une petite bouteille d’eau glucosée hyper sucrée du coup. Rien que d’y repenser, j’ai la nausée qui monte. lol

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.